Conseil municipal du 24-01-19: les orientations budgétaires

Bonjour,

La réunion du Conseil municipal du 24 janvier 2019 était essentiellement consacrée au débat d’orientation budgétaire.

Ci joint l’intervention de Jacques SENICOURT pour notre groupe « Savigny, notre ville » et le texte du rapport d’orientation budgétaire;

ROB: dossierSeanceDu24-01-2019

 

Monsieur le Maire, Monsieur l’Adjoint au Maire, mesdames et messieurs,

Merci de cette présentation et du document « papier », merci à vos services : nous avons des désaccords, mais le document est de qualité.

Le rapport d’orientation budgétaires pour 2019 qui est mis au débat de ce soir confirme et accentue, malheureusement, pour 2019 et au-delà les orientations des années précédentes.

Les recettes augmentent

Les recettes réelles de fonctionnement augmentent très sensiblement soit 1 800 000 € par rapport aux ROB 2018 et + 500 000 € par rapport au total BP et BS 2018. Les recettes d’impôts et de taxes retraitée des 800 000 € de baisse de l’attribution de compensation de la MGP connaîssent une hausse de plus d’1 000 000 € par rapport au ROB 2018, et les dotations et participations de l’État et autres partenaires sont aussi en croissance de 460 000 €. Mais le fait le plus marquant est le montant record du résultat 2018 reportable au budget 2019. Il atteint 3 220 000 € contre 1 300 000 € en 2018 et 505 000 € en 2017. Ainsi les recettes 2019 atteignent un sommet à près de 56 700 000 € en hausse de 3 800 000€ par rapport à 2018 au ROB et de 5 600 000 € par rapport à 2016 (au compte administratif).

Et que fait-on de tout cet argent ? Cet argent qui vient de la hausse de nos impôts fonciers et de celle de la taxe d’habitation ! Quels sont les choix de M. le Maire et de sa majorité ?

La Ville se désendette et limite ses dépenses de fonctionnement ou autrement dit elle ne répond pas aux besoins des Saviniens

Oui, la Ville se désendette alors que les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas, et la Ville n’en profite pas !

Comme cela n’a pas été présenté dans la partie du rapport sur l’état de la dette, il faut savoir que la dette a diminué de 3 000 000 € entre 2014 et 2017, une stabilisation en 2018 et qu’elle va diminuer de nouveau en 2019 au minimum de plus d’1 000 000 € (3 300 000 de remboursement de capital contre une prévision de 2 200 000 € de nouveaux emprunts ). En réalité, la prévision de 2 200 000 € de nouveaux emprunts est surestimée. En effet, la prévision de subventions attendues est elle par principe sous estimée car une subvention est inscrite au budget que si elle est certaine. Donc nous obtientrons des subventions qui permettront de diminuer d’autant l’emprunt 2019.

Les dépenses de fonctionnement sont contraintes et ne répondent pas aux besoins des Saviniens

Les dépenses réelles de fonctionnement sont en petite hausse de 340 000 € entre le ROB 2018 et le ROB 2019 et elles sont en baisse de 300 000 € de budget à budget selon la présentation orale.

De plus, les choix des dépenses supplémentaires (sécurité, propreté du centre-ville, etc.) sont contestables car de notre point de vue sont moins prioritaires que les besoins pour l’enfance, les écoles, la jeunesse, la santé, la culture et le social.

Un niveau d’autofinancement élevé

En conséquence, la forte croissance des recettes (nos impôts) et la faible progression de nos dépenses (certaines économies certes, mais surtout la faiblesse des services rendus aux Saviniens) permettent de dégager un niveau d’autofinancement élevé en croissance : à hauteur d’environ 4 000 000 € au ROB 2019.

Et cet autofinancement, vous le consommez, du moins jusqu’en 2018, dans des dépenses d’investissement d’entretien, pour certaines bien trop coûteuses au regard de la rareté de l’argent public.

L’autre voie, c’est la démocratie participative

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs de la majorité municipale, vous avez choisi seuls, et de manière illégale, de diminuer en 2015 les services publics offerts aux Saviniens (le centre de la Savinière, la crèche familiale, sports-vacances, l’aide aux associations, etc..) et vous avez choisi en 2016 d’augmenter fortement les impôts.

Ainsi, vous avez fait ce que beaucoup de « gilets jaunes » en accord avec 70 % de la population, reprochent !

Et non seulement vous n’avez pas tenu vos promesses électorales, mais vous avez choisi de gérer dans le confort et la facilité ! Ce n’est pas compliqué d’afficher votre bilan comptable, votre gestion « vertueuse », quand on réduit les services publics et que l’on augmente les impôts.

Une autre gestion, une alternative était et reste possible : d’abord débattre et réfléchir avec la population aux choix d’économies, car effectivement nos dotations publiques et participations (le chapitre 74) ont diminué en niveau depuis 2014 de 3 240 000 000 € (nous le savons) et aussi débattre et réfléchir aux choix de nouvelles dépenses, sur la base des résultats de la mise en place d’une comptabilité analytique qui nous éclaire sur les coûts réels de chaque service à la population. Cela s’appelle la démocratie participative que nous proposions en 2014 et que nous continuons à proposer aux Saviniens.

Merci de votre attention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>